Corinne Lepage

Corinne LEPAGE

Quels sont les principaux enjeux de développement durable en Afrique ?

Les principaux enjeux du développement durable en Afrique concernent d’une part les questions climatiques et donc la désertification et l’accès à l’eau, d’autre part le modèle de développement choisi pour permettre l’alimentation, l’industrialisation et le passage direct aux technologies du XXIe siècle sans passer par celles du XXe qu’il s’agisse de l’électricité (essentiellement solaire), des moyens de communication ou de la permaculture. L’enjeu majeur est également celui de l’éducation et des transferts de technologie. Mais les défis sont immenses, qu’il s’agisse de la captation des terres, des conflits notamment ethniques et religieux, de la corruption qui détourne des populations des fonds qui devraient leur parvenir.

Quelles sont les initiatives en cours pour résoudre ces grands défis ?

Les initiatives en cours sont nombreuses, qu’elles émanent de la communauté internationale (convention climat, objectifs du millénaire…), des États, des O.N.G. mais aussi des entreprises. Les grands projets d’électrification, la lutte contre la désertification, les expériences réussies localement d’une agriculture vivrière qui permet la vie locale, sont autant d’actions qui vont dans la bonne direction. Mais, elles se heurtent à des initiatives catastrophiques à terme : captation des terres par les États étrangers et les multinationales, pollution massive, déforestation, monocultures détruisant l’agriculture vivrière, difficultés d’accès à l’eau sans oublier la violence et l’action terroriste.

De quelles manières la France soutient-elle les projets de développement durable en Afrique ?

La France joue bien entendu un rôle majeur en Afrique en raison de l’histoire et de la francophonie. Elle est très présente tant dans un cadre bilatéral que par des opérations plus larges comme celle menée par Jean-Louis Borloo pour l’électrification.

Vous allez remettre le trophée Gaia, de l’eau et de la vie de développement durable. Quelles valeurs souhaitez-vous promouvoir via la remise de ce trophée ?

Le trophée porte comme nom Gaia, de l’eau de la vie de développement durable. Il met donc à l’honneur ce qui rend la vie possible sur terre c’est-à-dire les ressources, à commencer par l’eau et ce qui permet d’envisager sa pérennité, c’est-à-dire le développement durable. Les valeurs que porte le trophée et que je souhaite mettre en avant, sont celles de la responsabilité, de la hiérarchie des valeurs, la vie étant au-dessus de tout, et le sens de l’interdépendance entre l’homme et la nature. C’est le sens de la déclaration universelle des droits de l’humanité que je promeus.

Facebook
Twitter
Visit Us
LinkedIn
YouTube