JEAN PAUL JOUBERT

Jean-Paul JOUBERT

"J’ai commencé ma carrière en travaillant sous la direction de l’historien des révolutions Pierre Broué. Nous avons, entre autre, publié près de 40 volumes à partir des archives de Trotsky déposées à la Houghton de Harvard. Nommé Professeur  à Lyon, le Recteur Tay m’a confié le clesid qu’il avait crée à l’initiative de Raymond Barre. Je m’y suis consacré à l’enseignement des relations internationales et de la polémologie à  quelques milliers d’étudiants et dirigé une bonne centaine de thèses tout en enseignant la théorie des crises à l’Ecole de guerre et à HEC. J’ai essayé, en m’appuyant sur Jean Baechler, héritier de Raymond Aron, et sur le mathématicien René Thom - un néo-aristotélicien inventeur de la théorie des catastrophes -, de développer des approches «morphologique» remplaçant l'analyse des "forces" par l'étude de la dynamique des "formes"."

Facebook
Twitter
Visit Us
LinkedIn
YouTube